Mon jardin d’automne en mode paresseux

Trucs & astuces  jardin

Par Uthe Beyen, octobre 2017

Les jours raccourcissent et deviennent un peu plus froids. Lentement, nos arbres se décolorent et perdent leurs premières feuilles. Bientôt, ce sera à nouveau le moment du grand nettoyage d’automne de notre jardin. Et si, cette année, on était un peu paresseux?

Jusqu’ici, chaque année, je tentais de faire un nettoyage d’automne approfondi mais sans  jamais vraiment arriver au bout. De ce fait, j’ai remarqué au printemps que les parties oubliées se portaient beaucoup mieux que celles qui avaient été nettoyées. Bien plus  d’insectes et de petits animaux, des plantes sauvées du gel qui se développent plus rapidement. Il faut donc se rendre à l’évidence : nos grands nettoyages causent plus de dégâts à la faune et à la flore.

Pourquoi pouvez-vous être paresseux cette année ?

Dès que le froid arrive et que les feuilles tombent, de nombreux insectes, comme la coccinelle, cherchent un bon abri pour passer l’hiver. Très souvent, vous pourrez les voir dans des tiges épineuses ou sous les arbres et les buissons dans la couche dite de paillis. C’est la couche de mauvaises herbes et de feuilles sèchées qui recouvrent le sol en un tapis moëlleux.

Mon jardin n'a que quelques années mais d'ici peu, il apportera beaucoup de biodiversité contrairement aux grandes cultures qui l'entourent (photo: Uthe Beyen).

Si vous nettoyez toutes les mauvaises herbes et ramassez toutes les feuilles, vous privez les insectes de leur espace de vie confortable, vous exposez les racines de vos plantes à des fluctuations de température. En outre, une bonne partie de ces mauvaises herbes et des fleurs fânées contiennent des graines servant d’alimentation pour de nombreux animaux qui n’hibernent pas. Idéalement, laissez donc tout tel quel jusqu’à mars-avril. Et ainsi, votre jardin aura beaucoup de résidents pour l’année à venir!

D’accord, notre jardin est beaucoup plus négligé en fin d’année mais la nature se moque de l’ordre et de la propreté. C’est ainsi la première étape vers un jardinage écologique, et plus de temps libre!

Les mauvaises herbes: pas aussi mauvaises qu'on le dit.

Votre vert, vous l’aimez comment?

Si votre envie de jardiner est la plus forte, laissez-moi vous donner quelques conseils pour une étape supplémentaire plus écologique.

Octobre et novembre sont les mois parfaits pour limiter la prolifération sauvage de certaines plantes. Les vivaces sont maintenant au repos. Pour les plantes qui sont devenues plus sauvages et trop grandes, il est temps de les déterrer, de les diviser et de replanter une partie. Le surplus fera certainement plaisir à des voisins ou des amis. Ajoutez de nouvelles plantes pour remplacer ce que vous aurez enlevé. Plus il y a de plantes dans chaque jardin, plus la biodiversité est belle dans votre rue ou quartier.

Choisir, planter: octobre, le meilleur mois pour installer les bulbes de printemps: perce-neige, crocus, narcisses, tulipes, scilles...

La période est également excellente pour transplanter toutes les plantes dormantes avec ou sans racine nue ainsi que pour les plantes solides, les haies, les roses, les arbres et les arbustes.

Même avant l’hiver, ils développeront suffisamment de nouvelles racines pour reprendre vie au début du printemps. Et là aussi, vous vous épargnez beaucoup de travail, car durant l’automne il faut rarement arroser! 🙂

Nous avons choisi de nouveaux matériaux végétaux pour la plantation de quelques nouvelles espèces qui apportent de nombreux avantages sur le plan écologique : elles sont souvent mieux adaptées à notre climat et de nombreux “résidents” de nos jardins (pensez à l’oiseau ou au papillon) peuvent en profiter.

Les enfants adorent planter des bulbes car il ne faut que quelques semaines avant qu'ils ne produisent de magnifiques floraisons.

J’ai trouvé certains sites que vous pouvez explorer à la recherche de la bonne plante pour votre jardin.

www.ecoflora.be/fr/plantessauvagesindigenes
http://www.ecosem.be/fr/products.php?type=17
plantes-sauvages.com/user/recherche/index.php

Les bulbes de fleurs sont aussi quelque chose de sympathique tant pour votre jardin que pour ses futurs “invités” et vous-même. Non seulement ils mettent de la couleur et vivent aux premiers rayons du soleil après l’hiver, et, les fleurs attirent les premières abeilles et les bourdons. Le meilleur pour ces petits insectes sont les bulbes de fleurs écologiques qui sont cultivés sans substances toxiques et contiennent souvent plus de pollen et de nectar.

Octobre, c’est la période idéale pour les planter! Voici quelques liens à visiter pour trouver les bulbes préférés des abeilles.

www.naturalbulbs.be/fr/36-bulbes-pour-abeilles
https://www.lesbulbesafleurs.com/bulbes-a-fleurs-biologiques/index.html

3 cuillères en bois, des graines pour oiseaux, une bouteille en plastique: un bricolage utile pour les enfants... et les oiseaux du jardin.

Extras et hébergement pour les petits aminaux

Il y a d’autres animaux que nous pouvons accueillir et aider dans notre jardin maintenant que l’hiver arrive.

Les oiseaux arrivent évidemment en tête de liste. Pour le moment, il y a encore assez de nourriture. Il suffit de penser aux innombrables araignées qui sont partout en cette période. Il y a aussi les fruits et les noix que nous n’avons pas récolté. Oiseaux, souris, lapins et écureuils seront très heureux de trouver tout cela.

L’automne avance, la nourriture deviendra plus rare mais il existe de nombreuses façons d’aider ces petits animaux dans leur recherche de nourriture. Offrons donc de la nourriture supplémentaire au milieu de l’automne. Ansi, quand les oiseaux en auront vraiment besoin, ils sauront où aller.

Comme c’est le cas chez moi, vous êtes sûrement souvent envahis de publicités en tous genres vantant des produits à utiliser en hiver pour les oiseaux et les autres animaux. Voici, dans cette pléthore d’offres, quelques produits respectueux de l’environnement qui m’ont beaucoup plu:

1) Nichoir en bouleau, 32mm, winkel.natuurpunt.be, €7,99. 2) Nichoir à chauves-souris, vivara.be, €23,99. 3) Kit 'La Cabane des oiseaux', Graines de découverte, eco-sapiens.com, €12,50. 4) Maisonnette-mangeoire Gardman, tuincentrumkoeman.nl, €2,99. 5) Mangeoire, vivara.be, €20,94. 6) Logis pour écureuils, Natuurmonumenten, winkel.natuurpunt.be, €59,95. 7) Nourriture pour hérissons 750gr, winkel.natuurpunt.be, €5,99. 8) Abri pour hérisson en osier, natureetdecouvertes.com, €22,55.

Mais rien ne nous empêche de nous occuper durant un week-end pluvieux en transformant des matières recyclables et de faire une mangeoire, un nichoir ou des boules de matières grasses. Pour vous aider, voici quelques exemples de construction :

http://www.deco.fr/jardin-jardinage/objet-decoration/actualite-529888-fabriquer-boules-graisses-oiseaux.html

https://www.rtbf.be/auvio/detail_luc-au-jardin-fabrication-d-un-collier-d-arachides-pour-les-oiseaux?id=1973568

Notre ami qui pique

A côté des oiseaux, il y a encore d’autres petits animaux très utiles que je peux aider dans mon jardin. Par exemple, le hérisson, petit animal qui n’a pas toujours la vie facile entre les bâtiments et les rues pleine de circulation. Peut-être l’aurez-vous déjà inconsciemment aidé en plantant une haie au lieu de placer un mur fermé. Mais tout petit plus ne fait pas de mal.

Le hérisson est un petit animal très utile pour notre jardin. Son plat préféré est l’escargot, petit gastéropode qu’on préfère voir loin de chez nous par contre.

Après avoir bien rempli son estomac en automne, le hérissson va hiberner tout l’hiver. Par conséquent, il a besoin de coins tranquilles comme des feuilles, une branche, des souches ou un compost: autant d’endroits sous lesquels il peut faire son nid. En l’absence de ces endroits, il est facile de lui construire un abri :

Un jardin tip-taupes

S’il y a une petite créature qui devient un peu plus active en automne (particulièrement dans mon jardin), c’est la taupe. Avec les nuits qui refroidissent, les vers remontent dans les zones inférieures du sol, ce qui sonne la saison de la chasse pour la taupe. Elle chasse les vers qui tombent dans ses galeries, et fait ainsi des provisions pour nourrir ses petits qui naissent au printemps. Des petites infos sympathiques mais ce n’est pas pour autant que nous avons envie de la garder chez nous.

Depuis que nous habitons là où nous sommes, nous “vivons” avec une taupe qui a transformé notre jardin en un véritable paysage vallonné.

Nous sommes depuis un bon moment à la recherche de différentes alternatives écologiques pour remplacer les poisons pour les éliminer. Une technique fonctionne mieux que les autres mais tout dépend du type de sol de votre jardin.

Prenons l’exemple des vibrations sous terre, c’est une chose que nos taupes n’apprécient pas du tout. Pour cela, il faut enfoncer des piquets solaires dans le sol. Nous en avons mis plusieurs chez nous mais aux endroits sans grande profondeur de sol, il a fallu trouver une autre astuce pour les faire fuir. Nous installons des piquets en fer surmontés d’une bouteille en plastique ou en verre. Avec le vent, les bouteilles émettent des sons qui passent dans le sol et dont les taupes ne sont pas friandes.

Quelques solutions commerciales, écologiques et respectueuses pour se débarrasser des taupes: 1) Stop-taupes solaire BSI, tuinadvies.be, €27,75. 2) Appareil anti-taupes à l'énergie solaire, unigro.be, €9,99. 3) 100 capsules odorantes BSI, storesquare.be, €19,95. 4) Répulsif pour taupes Edialux, brico.be, €38,99. 5) Attrape-taupe, Ecosect - bol.com - €24,95. 6) Granulés anti-taupes BSI 600gr, aveve.be, €15,50 (prix au 1er octobre 2017).

Vous pouvez également tirer parti de l’odorat très développé de la taupe pour l’obliger à déménager en installant dans les galeries de l’ail ou des boules anti-taupes même si, chez nous, ces trucs ont eu moins l’effet escompté. Si vous vous battez avec le même problème, consultez les liens ci-dessous pour des conseils plus respectueux de l’environnement et adaptés aux animaux de compagnie pour accélérer le déménagement de vos taupes :

https://www.consoglobe.com/astuces-naturelles-chasser-taupes-4353-cg
https://www.encyclo-ecolo.com/Astuces_pour_chasser_les_taupes
https://tips.presse-citron.net/methodes-ecologiques-pour-faire-fuir-les-taupes-de-son-jardin/

Et, au lieu de rester devant mon ordinateur pour continuer à en parler, il est temps de mettre toutes ces idées en pratique. Je vous souhaite un excellent automne au jardin!



Recevoir le magazine

De färmidables nouvelles une fois par mois. Pas de harcèlement. Juste vous et nous.